images (22)

Je reviens du salon de Pexiora. Un super salon, pleins de craquages, mais je vous parlerais de cela demain...

Aide soignante de profession, aujourd'hui une page se tourne...

Depuis 14 mois, j'ai eu l'occasion de travailler dans un service récent (ouvert depuis 16 mois) accueillant d'une part des jeunes souffrant d'obésité et d'autre part, des enfants et adolescents atteints d'une maladie génétique , le syndrome de Prader Willi.

Une grande découverte pour moi.

Même si je me doutais qu'une obésité chez un jeune, pouvait etre un signe de "mal être", je ne pouvais imaginer que cela pouvait etre le résultat de tant de souffrance, problème scolaire voir déscolarisation, problèmes familiaux, problèmes de comportements, problèmes d'isolement et j'en passe...

Quand au syndrome de Prader Willi, aucune connaissance, un peu normal, ce n'est pas une maladie très médiatisé...Les enfants touchés par ce syndrome, souffre dès la naissance d'une hypotonie sévère, d'une adiction alimentaire ( ne ressentant pas la satiété, ils peuvent mangés tout même le non comestible tout le temps),  des difficultés d’apprentissage et des troubles de comportement pouvant provoqués des crises parfois violentes et des difficultés d'adaptation sociale

Pour encadrer ces enfants une équipe ...médecins, pédopsy, kiné, ergothérapeute, orthophoniste, assistante sociale, psychologue,psychomotricienne, diététicienne, réeducateur sportif...et dans la vie quotidienne, infirmiers, AMP, aide soignants travaillent avec des éducateurs spécialisés..

C'est une nouvelle expérience, travailler avec des soignants, cela je connais, mais côtoyer des éducateurs, tout cela est nouveau...beaucoup de choses sur le net sur ce sujet, et peu de propos positifs...

Une expérience difficile mais très enrichissante. Pas de place aux commérages, aux hypocrisies etc...une équipe soudée, qui montre qu'ensemble on est plus fort, qui avance dans la même direction..Peut être, que la difficulté du service permet cela, que l'on se permet plus facilement de montrer nos faiblesses...

Hier, c'etait mon dernier jour, fatigué par mes trajets (150 km par jour), j'ai accepté un poste près de chez moi.mais quelle journée !!!

Ja savais que cette journée serait riche en émotion...beaucoup de témoignages d'amitié allant des médecins présents ou même en arrêt maternité, passant par la psychologue, la diéteticienne et même les réeducateurs sportifs...quelle surprise !!!

Et que dire quand je vois mes deux jeunes infirmiers (qui me nomment tendrement tata) venir sur un jour de repos me dire au revoir, voir ma belle Aurélie, infirmière, mes tendres éducatrices Agnès et mélanie, pleurés et resté le plus longtemps possible près de moi, pour repousser au maximum cet au revoir...

Trop d"émotion, j'ai trop retenue mes larmes, elles coulent toute seule quand je reçois des présents...

2017-022

magazine, orchidée, sachet de lavande fait main, un chèque cadeau sur un site de broderie, des jeux à gratter et une vingtaine de petits mots ...

Mes larmes cesseront tard dans la soirée après avoir lu une longue lettre, avoir reçu d'autres sms de personnes en arrêt maladie ou qui on quitté l'aventure il y a quelques mois...

Franchement, j'en ai vécue des départs mais celui restera gravé a jamais. 

Aujourd'hui, j'ai quitté le navire, mais je sais et j'ai confiance en vous que vous dirigerez au mieux ce bateau, que vous continuerez à aider au maximum ces jeunes qui souffrent et leurs parents qui malheureusement se sentent souvent seuls et épuisés...

Bravo pour ce professionnalisme qui vous habite...je ne vous oublierai jamais

Merci pour cette belle aventure !!!

images (18)